Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paris

  • C'était un lundi matin...

    Où j'étais encore "en retard"
    C'est fou cette faculté que j'ai à me lever de bonne heure mais à ne pas décoller (#diesel)
    Me voilà assise dans le RER
    Dans un bloc a 4 personnes, avec deux places libres:1 face à moi et 1 à ma gauche.
    C'est alors qu'il entra dans la rame, et décida de s'approcher du carré où j'étais assise.
    Il s'assit face à moi, je dû alors me relever (miss avachie du lundi matin) et lui lancer un p'tit sourire pour le saluer
    (Oui oui je te vois venir les parisien(ne)s poli(e)s ça existe) <--- j'aurai dû mettre des crochets trop de parenthèses /

    Lire la suite

  • Music is my blood

    La musique a toujours fait partie de moi dans les bons moments comme dans les mauvais. Au travail, afin de fuir l'openspace ou le stress ambiant, je m'enferme avec elle afin de me recentrer sur ce que je dois faire.
    Il y a une musique pour chaque chose.

    La musique, les chants font partie de la vie de chacun.
    Nul ne peut rester insensible à sa douce mélodie.
    Mais depuis ce vendredi 13, je n'y arrive pas...
    Cette musique qui me nourri tant, a été pour certains l'une des causes de leurs blessures et départ. Juste pour avoir voulu assister à un concert, d'autres créaient juste leur propre mélodie à coup de rires, de tintements de verres, de couverts sur des assiettes, bref la vie quoi.
    Mais des gens que dis je?!? (Pas de mots pour les décrire.) ont décidé de changer le tempo de cette soirée, de rajouter leur propre son mais celui ci n'est malheureusement pas le son synonyme de vie. Ce son la est macabre!
    A Paris, ce vendredi 13 Novembre, une musique funèbre a retenti dans multiples endroits ou on célèbre la vie et des émotions.
    Ils ont attaqué des cafés, des restaurants, ont tenté de rentrer dans le stade de France et on fait un carnage au Bataclan.

    Le Bataclan, ce lieu que j'affectionne tant, qui a accueilli des soirées spécial retour de colo quand j'étais ado, des spectacles ou j'ai pu vivre foule d'émotions et x concerts.

    Si ma mémoire est bonne mon dernier concert la bas était bernhoft.
    (J'étais encore en convalescence suite à une opération) j'y suis allée pour m'évader et j'ai bien fait. J'y ai vécu foule d'émotions, j'ai même pleuré lors de ce concert. (Suis aussi une madeleine qui pleure quasi a chaque concert aussi)

    {soupir}Les émotions remontent, et la on se demande quoi faire.
    La situation est dramatique en France depuis longtemps mais cette année 2015 est dramatique pour les français.
    Alors on remet sa vie ou son mode de vie en question, on se demande alors a quoi elle ressemble?
    Et on s'aperçoit en fait que nous ne vivons pas ici. On survit. On vit dans l'illusion que nous profitons de la vie mais il n'en est rien.

    Aujourd'hui se pose fortement la question de changement, non pas pour fuir quelquechose ou un pays, mais pour VIVRE, laisser la vie prendre le dessus sur le reste. Devenir insouciant et profiter de ce que le monde a à nous offrir.

    Désolée ceci est décousu, mais la mélodie n'est plus trop présenté ces jours ci... Mais ne vous inquiétez pas la folie musicale va me reprendre plu vite que prévu...

    Enorme pensée aux victimes (morts/blessés/choqués) et à leurs proches.
    J'espere que vous avez trouvé la paix et vos familles/proches trouveront la force d'avancer.

    Ps 2: je vous aime.
    Car oui disons nous les choses et les sentiments qu'on éprouve!

    Ps 3: je ne prierai pas uniquement pour Paris, mais pour l'Humanité. Celle ci doit se battre pour defendre ses valeurs et que ceux qui ne veulent pas les respecter nous foutent la paix.

    mobile_picture

  • Au poil, vous avez dit...

    Le problème primordial avec le poil c'est qu'il est têtu. Et que ce ptit b*tard pousse ou il veut et non ou toi tu veux. Si tu es une brunette mate méditerranéenne comme moi, tu ne connais que trop bien, les cires,pinces a épiler et autres techniques non miraculeuses mais douloureuses pour éradiquer ce ptit rebelle. Personnellement, j'ai essayé d'arrêter de comprendre comment les poils fonctionnaient. (Bah quoi c'est vrai, qui leur dit: "hey les gars ici je veux personne, par contre là, on y va franco." #injustice.)

    Lire la suite

  • Une fille d'automne

    Si il y a bien une chose que j’affectionne dans l'automne (ou l'hiver)

    Ce sont les collants.Ayant des jambes assez longues et un fessier rebondi, mon problème est souvent la "courtesse" de mes jupes ou robes. Mais avec un collant opaque MAGIE presque plus de problème de longueur.

    Petit retour sur ma semaine assez féminine et "collantée"

    1ere tenue :Collant opaque fleuri, pull loose noir ,  et mini jupe grise

     ETE 2014 162.JPG

    2e tenue : Robe pull avec empiècement en simili cuir, collant à motif "pointes", trench, assez sobre comme tenue

    ETE 2014 148.JPG

    3e tenue : robe évasée sans manche encolure dentelle

    Image.jpg

    Et pour finir c'est aussi le moment pour moi de remettre des talons ;)

    Image(1).jpg

    C’était rigolo de vous partager mes looks que j'avais également mis en ligne sur insta, mais si ca peut vous donner des idées de loooks pour pas cher GO GO GO, les 3/4 de mes affaires viennent de H&M dans ses looks

     Bonne nouvelle semaine ;)

    et pour ca un peu de doucuer avec Roseaux "More than a material"

    Ainsi que la nouvelle chanson d'un ami SLY JOHNSON (que tu peux dl sur itunes)

  • Le mystere de ...

    La coiffure.

    Je ne vais pas t’énumérer toutes les coiffures possibles et inimaginables.

    Je veux juste te parler de la queue de cheval qui parait il est un passe partout saiksuel qui en dit long que tes pratiques.

    Etant de base traditionaliste (joke), je me suis donc renseignée afin de ne pas provoquer ou faire comprendre des choses qui étaient fausses.

    Et là, mon drame a commencé.

    Cette coiffure qui pour moi et surtout un moyen simple de dégager mon visage de toute cette chevelure, s'avère avoir une signification différente suivant les contrées. (D'ailleurs si tu cherches une partenaire pour les soirées d'hiver, i'm here- je parle de coinche)

    Alors dans certains pays, la queue de cheval bien haute signifie "je suis lesbienne" donc appel à la gente feminine ;)

    Mais cette meme coiffure signifie aussi, je suis endurante, j'aime beaucoup ca, mais je suis un peu dominatrice. O/

    Je t'avouerai qu'à l'annonce de ces 2 significations, j'ai relâché un peu ma queue de cheval.

    Existe - t - il un livre de la queue de cheval a adopter suivant les situations? Non mais parce que ca pourrait etre utile...

    Imagines, tu te retrouves perdue dans la foret Y, les habitants voient ta coiffure et en déduisent donc que tu viens en amie et donc tu ne finiras pas grillée comme Jeanne d'Arc.

    Pourquoi cette réflexion sortie de presque nulle part, parce qu'aujourd'hui je porte une queue de cheval haute et que je repensais a tout ce que j'ai pu entendre à son sujet (la pauvre)

    Alors ceci est une peut etre une ode à toi, je t'aime peu importe ce qu'on entend sur toi, ce que tu peux "divulguer" ou pas sur moi tu resteras une de mes coiffures préférées. Tu es facile a vivre, a faire, (meme si avec une haute, tu n'es pas supportable trop longtemps, tu tires un peu trop parfois)

    Bref, basse, relâchée, sur le coté, haute, je t'aime. Ps: pour vrai si vous avez des significations ou autres histoires sur cette coiffure, n'hésitez pas, je suis preneuse.