Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nanouche

  • Dans 1 semaine, j’aurai 40 ans...

    OMG, si on m’avait dit que ma 40e année, je la passerais enfermée chez moi, je ne t’aurai jamais cru. Et ce malgré tous les faits divers d'enlèvements. 

    Si on m’avait dit qu’à 40 ans, je serai la même qu’à 28... Que ma vie n’aurait pas tant évolué que ça.. j'aurais fait le constat et en effet oui... Ma vie n'a pas pris la tournure que j'aurais souhaité.

    Lire la suite

  • Bas les masques...

    Quand tu es celib', il faut savoir que tu es un produit marketing, d'autant plus sur les applications de "dating"
    Après, un épisode assez "fun" avec un énergumène qui au bout d'un premier salut" éjaculait précipitamment un "je cherche à vivre des plaisirs orgasmiques" qui me laissa pantoise, j'en parla à un ami qui décida de me donner des conseils en image quand à mon profil

    Alors photo 1, 3 et 5 ok
    Mais les autres pas d'accord, on voit bien que tu as un p'tit grain de folie, mais tu comprends les mecs se et disent que tu ne cherches pas du serieux!
    Ah bon!?! Toi quand tu vois une fille souriante, tu te dis "huuuuum voilà un bon quatre heures, un bon p'tit casse croute tunisien, mais bon faut pas pousser je ferai pas ma vie avec" mais lol .
    "Oui Audrey, j'adore ce côté en toi qui déborde en vrai mais sur du figé, bah c'est pas vendeur pas sérieux par rapport a ton projet!"
    - "c'est a dire?"
    - " tu ne mets pas assez en avant, ton âge (ok mais bon c'est écrit! ), Ton envie (ahhhhhh si j'écris "JE VEUX DU SERIEUX" c'est que c'est vrai! Tu comprends du coup, les gens s'arrêtent à cette facette de toi, fofolle, qui transperce par ces photos" 

    - alors tu sais que ce côté "foufou" comme tu dis, c'est moi. Perso je ne le perçois pas tel que tu me décris car il s'agit de quelquechose de naturel. Mais, je le conçois. Donc il faut quoi, que je me change, que je sois quelqu'un d'autre ? "
    - "non mais Audrey faut te vendre dans ta catégorie" looooool

    Déjà que j'étais perdue, là c'est pire!
    Tu as bien que la on ne parlait que delà première image sur une appli de dating.
    Mais le reste c'est pire.

    Si tu es une femme un peu accomplie, indépendante, tu n'es pas un point fort, mais une rivale pour les hommes.

    En gros, si je résume :
    Faut pas montrer toutes tes facettes car
    - si t'es fun : tu passes pour une fille facile et/ou "amie"
    - si t'es une "indépendant woman" next ma belle. "mais qu'est ce que je peux t'offrir???" Bah écoute, moi je vois pleins pleins de choses, des .... Mots, des poèmes, tu pourrais jouer des musiques du ciel, tu prendrais les rayons du soleil pour éclairer mes yeux de reines.... Oh ....

    Ps: ah oui j'oubliais aussi, je suis une fille superficielle car je souhaite quelqu'un qui fasse au minimum ma taille (critère de ouf, pour une femme d'1m 76 tu me diras)

  • Turn around... Si demain...

    Dans 2 ans et 6 mois, j’aurai 40 ans.

    OMG !!! 40ans à l’écrire j’ai l’impression d’être bientôt grabataire et une momie.

    Mais en vrai, je ne les ressens tellement pas ;

    Je suis toujours une gamine bien que mature (tssss, tsss sisi !)

     

    Bah oui, j’ai un appart, un métier sûr (je touche du bois) mais des envies d’ailleurs.

    J’adore ce que je fais au quotidien mais je ne m’y « amuse » plus.

    Tu le sais : j’aime parler, écouter, comprendre, et faire comprendre les choses (sous différentes formes) du coup, je m’oriente vers divers horizons.

    Vers des choses qui me font « vibrer » (chuuuuuuut ma famille me lit) intellectuellement parlant.

     

    Alors c’est parti, pour une petite remise en question des familles

    Qui je suis ? ca je sais.

    Qu’est-ce que je veux ? Là ça devient tout de suite un peu plus dur.

    Mais je sais ce que je veux sur 2 ans. M’épanouir intellectuellement parlant et si possible que cela soit combiné à mon travail.

     

    En avant Nanouche, 

    On refait une énième fois son CV, déjà que le format CV en anglais était galère.

    Là j’appréhende mais j’ai des idées. ;)

    On se créée un compte LinkedIn : (horreur-Malheur !!!) j’ai longtemps refusé de peur d’être enfermée encore plus dans une boite. Et si au contraire cela m’ouvrait d’autres horizons vers l’infini et l’au-delà.

     

    Alors mon programme du  WeekEnd sera :

    let’s go pour la rédaction d’une nouvelle version de CV un peu particulière avec mon ptit plaid, mon cappuccino au lait d’amande (non mais c’est top ! ça donne l’impression d’avoir un ptit gout de noisette (oui même si c’est du lait d’amande ! bizarre hein mais le CSI est sur le coup)

    Et nous verrons bien ou cela nous mène.

    Croisons les doigts.

    Lire la suite

  • Sur la route du ... (paradis ou de l'enfer)

    Dans ce monde, ou le paraitre a une place importante, on oublie souvent une chose.

    LE REGARD qu’on a sur soi !

    Bien entendu je savais que j’avais pris du poids mais PAS à ce point !

    Je m’étais promis en 2008/2009, après une grosse perte de faire attention.

    De ne plus redevenir Roseanne ;) car OUI c’était en voyant une photo de couple en république dominicaine que j’avais compris que l’heure était grave.

    J’avais même engueulé mes amis en leur disant de tirer la sonnette d’alarme si un jour je retombais dans cette spirale.

    A l’heure où on ne parle, que de Crossfit, healthy truc, fitpo, bodypo and co…

    Le mien (mon corps) avait décidé de me tenir tête.

    Alors devais je l’affronter ou le laisser gagner ?

    J’avais beau manger équilibré, sain, rien, j’ai essayé de le choqué et rien non plus/

    Je savais que j’avais pris du poids car j’avais dû acheter des nouveaux habits pour être un peu plus à l’aise.

    J’avais tenté différentes méthodes : des séances d’hypnoses, des coachings, du sport, des coachings, revoir des nutritionnistes… mais bon je m’étais résignée et j’avais laissé mon corps prendre le dessus et faire sa forte tête.

    Jusqu’à il y a peu, où j’ai vu CETTE photo.

    Cette photo d’une journée/soirée où je pensais être belle malgré mes rondeurs…

    Mais en fait non, Roseanne is back ! Et la vision d’horreur qui en suivait.

    Mais qui était ce ? J’ai regardé les photos que j’avais prise de ce jour et ce n’est pas la même. (Surement une question d’angle de vue) mais pas envie d’être cette personne que le monde doit voir !

    Pas envie de me culpabiliser plus.

    Lire la suite

  • Le temps

    Le temps

     

     

    « Le temps, le temps

    Le temps et rien d’autre,

    Le tien, le mien

    Celui qu’on veut notre. »

     

    Et oui parfois, on vit des histoires longtemps et rien n’en ressort et parfois une histoire brève te fait mal de par son intensité,

    Tu te blindes, tu te crois forte et puis soudain, il entre dans ta vie et chamboule tout.

    Tu n’as rien vu venir comme d’habitude, ta garde baissée, Les directs sont arrivés sans que tu puisses te reprendre.

    Alors tu attends dans les cordes, que le gong retentisse.

    La sentence est dite… Nanouche KO !

    Y aura-t-il un autre round ? Rien n’est sûr.

    Tout ce que tu vois c’est que ces instants t’ont fait voyager loin et que ça avait l’air bien cette destination.

    Que tu aurais voulu y  rester plus longtemps que le temps soit sur pause et ne plus quitter cette ile, rassurante, aimante.

    Le plus drôle c’est que sur le papier tout ce que nous sommes, sont pour l’autre quelque chose qui ne lui convenait pas

    Et pourtant dans la vie tout était là. Mais un autre refrain sonne dans ma tête…

    « Passer notre amour à la machine » Celle qui a fait que tout à exploser en miette.

    Car oui en fait j’ai l’impression qu’en fait c’est mon être qui est passé dans cette machine.

    J’étais bien,  j’étais dans un endroit ou rien pouvait m’atteindre, mis à part la fin de ce monde qui a eu lieu trop rapidement sans crier gare ni aéroport. (J’essaye de garder le sourire)

    Je ne sais pas ce que je dois faire, te l’envoyer, le coucher ici sur mon support à moi ou la laisser la et tout effacer.

    Est-ce que je vais mieux en couchant ca la… Je ne sais pas !

    Est-ce que j’ai encore une lueur d’espoir de retrouver tes bras un jour ? Je l’espère !