Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amour de soi

  • Sur la route du ... (paradis ou de l'enfer)

    Dans ce monde, ou le paraitre a une place importante, on oublie souvent une chose.

    LE REGARD qu’on a sur soi !

    Bien entendu je savais que j’avais pris du poids mais PAS à ce point !

    Je m’étais promis en 2008/2009, après une grosse perte de faire attention.

    De ne plus redevenir Roseanne ;) car OUI c’était en voyant une photo de couple en république dominicaine que j’avais compris que l’heure était grave.

    J’avais même engueulé mes amis en leur disant de tirer la sonnette d’alarme si un jour je retombais dans cette spirale.

    A l’heure où on ne parle, que de Crossfit, healthy truc, fitpo, bodypo and co…

    Le mien (mon corps) avait décidé de me tenir tête.

    Alors devis je l’affronter ou le laisser gagner ?

    J’avais beau manger équilibré, sain, rien, j’ai essayé de le choqué et rien non plus/

    Je savais que j’avais pris du poids car j’avais dû acheter des nouveaux habits pour être un peu plus à l’aise.

    J’avais tenté différentes méthodes : des séances d’hypnoses, des coachings, du sport, des coachings, revoir des nutritionnistes… mais bon je m’étais résignée et j’avais laissé mon corps prendre le dessus et faire sa forte tête.

    Jusqu’à il y a peu, où j’ai vu CETTE photo.

    Cette photo d’une journée/soirée où je pensais être belle malgré mes rondeurs…

    Mais en fait non, Roseanne is back ! Et la vision d’horreur qui en suivait.

    Mais qui était ce ? J’ai regardé les photos que j’avais prise de ce jour et ce n’est pas la même. (Surement une question d’angle de vue) mais pas envie d’être cette personne que le monde doit voir !

    Pas envie de me culpabiliser plus.

    Lire la suite

  • Dis moi qui tu vois, je te dirais qui tu n’es pas

    L’image que l’on a de nous est forgée/formée par ce que l’on a pu entendre sur nous. Les diktats de la mode n’ont plus rien a voir avec ce que l’on peut éprouver a notre égard.

    Quand depuis toujours la seule chose qui fait avancer ceux qui t’entourent est l’image d’une « perfection » qui n’est vraie qu’a leurs yeux. Et que le simple fait de ne pas remplir toutes les cases te fait passer dans la case «Monstre »plutôt que celle de perfection, cela altère ta vision de toi. Car au final tu n’es QUE toi.

    Un toi certes NON PARFAIT aux yeux de ces gens là mais malheureusement leurs regards ont formaté le tien.

    Lire la suite

  • the girl in the mirror

    Que penserait-on de nous si nous étions à l'extérieur de nous même?

    C'est vrai on a toujours "peur" du regard de l'autre (quoiqu'on en dise) et si l'autre qui te jugeait c'etait toi mais pas toi en mode tel que tu te perçois car on sait tous que le pire regard qu'il puisse y avoir c'est le nôtre (pas le traiteur hein) mais le vrai celui qu'on porte sur l'autre (mais l'autre c'est toi)!

    Donc je reprends (le sujet étant difficile, accroches toi je vais l'écrire d'une traite sans me relire) et si on était spectateur de notre vie que pourrait on penser de nous?

    - avoir une situation (je ne parle pas de gagner 3 milliards, ni d'avoir une Rolex T'as vu!) mais tu as un travail correct qui te permet de faire des choses qui te plaisent!

    - être entouré(e): amis, famille gravitent autour de toi! Tu dois donc avoir ce je ne sais quoi qui fait que tu es apprécié(e).

    - physiquement!!! Je pense que dans mon cas c'est la que le bas blesse!
    Quand on réapprend les basiques en terme de régulation alimentaire (je sens que je vais m’attirer les foudres de certaines) je pense qu'on oublie l'essentiel qui est l'acceptation de ce nouveau soi, ou de l'image de soi! Car oui, malheureusement le cerveau ne suit pas l'évolution de notre corps! Quand bien même celui ci comprend que ton ancien jean fétiche est trop grand! Il ne réalise pas forcément le changement physique opéré.
    Alors oui tu te sens mieux, tu es plus vivante, tu t’essouffles moins mais  tu ne t’apprécies pas plus.
    Il y a toujours ses vieux reflexes de « non mais ca va pas, j’porte pas ca je suis « gros » »
    A noter, l’utilisation du terme « gros » même si je suis une fille car je trouve le terme « Grosse » péjoratif., alors que gros ca reste mignon. #moietmoncerveautordu

    Bref pourquoi je te raconte ca, aujourd’hui j’ai croisé mon regard, mon reflet dans la porte du métro et je me suis bien kiffé. Vas comprendre, je me suis trouvée mignonnette et ca m’a fait du bien.

    Au secours, je change je commence à m’apprécier. #Quefaitlapolice


    EYEJACK - COVER "Man in the mirror" par MyMajorCompany

  • Avancer mais vers ou?

    Cela fait bien longtemps que j'ai changé d'apparence.

    Malheureusement, je n'arrive toujours pas à apprivoiser cette nouvelle personne que je suis!

     

    Qui est elle?

    Que veut elle?

    Que recherche t elle?

    Que veulent les gens qui l'approche?

    ...

     

    Toutes ses questions, je me les pose quotidiennement ou presque.

     

    Apprivoiser la personne que nous sommes est une des choses les plus dure de ce monde.

    Le problème vient surtout de l'acception de qui nous sommes.

    La réalité est plus complexe, car la perception que nous avons de nous est souvent faussée.

     

    Comment t'expliquer cela. Je suis sûre que toi aussi tu as déjà ressentis ce sentiment qui te fais dire mais attends pourquoi les gens m'apprecient? Je n'ai rien.

    Et là, tu as une AMIE, qui te dit « Pardon , tu peux répéter??? de quoi as tu besoin???, tu as la santé, des amis, une famille, et un boulot, ... Que veux tu de plus ? »

     

    Et si ma réponse était juste: SAVOIR QUI JE SUIS et M'AIMER.

     

    Cela semble fou comme questionnement car OUI, comme le dit mon AMIE, j'ai tout pour moi.

    Mais ai je vraiment l'essentiel: l'estime de moi.

     

    Les épreuves que nous pouvons vivre dans notre vie nous forgent certes mais un détail peut tout faire voler en un éclat.

     

    En perdant ma carapace (mon univers), j'ai perdu une personne que je pensais connaître.

    Je me retrouve un peu comme Scott Bakula dans Code Quantum.

    Soit dans un nouveau corps, afin d'accomplir une mission, mais LAQUELLE???

     

    Le regard des gens a changé sur ma personne! Je ne suis plus la « bonne copine », marrante, sympa, ... Je suis passée de l'autre coté de la barrière, du coté obscure de la force. Du côté de celles qui ont un physique de meuf « basique » (même si je suis grande, et longue) mais le truc c'est que j'ai l'impression que les personnes que je rencontre ne s'arrêtent qu'à cette apparence.

    Ils ne cherchent plus à comprendre qui se cachent derrière NANOUCHE la fille GRANDE GUEULE.

     

    Récemment à une soirée ou j'étais posée tranquillou sur un canapé, une personne est arrivée en disant à un ami à lui « Tiens, je te présente Audrey , c'est une tigresse ».

    Pardon!?! une quoi??? (ce fut ma réaction.)

     

    Je ne suis en rien une tigresse, quoi que je peux sortir les griffes quand je suis en colère mais voilà ça s'arrête là. Les gens s'arrêtent ils juste à une image comme sur du papier glacée???

    La vie 2,0 nous a t elle tellement formatée que si on a pas ce que l'on veut dans la minute on NEXT!

     

    Ai je besoin du regard approbateur de l'autre pour évoluer ou avancer?

    Malheureusement, OUI!

    Et c'est bien là, tout mon drame.

    Depuis environ un an, le regard qui se pose sur moi est un regard faussé, car uniquement basé sur le physique.

    Est ce pour cela que je me cantonne à des tenues d'ado (de mon époque) et que je n'assumes pas mon côté féminin?

    Je dirais OUI!

     

    NANOUCHE en robe, jupe ou talon, ca arrive mais les réactions que cela provoque chez les autres ne sont pas forcément celles que j'attends.

     

    Bref trop de questions dans ma tête en ce moment.

     

    Promis, un jour j'écrirais une note pour vous cracher tout mon bonheur.

     

    Mais ne vous trompez pas je suis heureuse mais je ressens un manque.

     

    Quand ce comblera t il?

     

    A bon lecteur, Salut.

     

    Je te laisse en Ziq comme à l'accoutumée
    podcast