Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

confiance

  • Sur la route du ... (paradis ou de l'enfer)

    Dans ce monde, ou le paraitre a une place importante, on oublie souvent une chose.

    LE REGARD qu’on a sur soi !

    Bien entendu je savais que j’avais pris du poids mais PAS à ce point !

    Je m’étais promis en 2008/2009, après une grosse perte de faire attention.

    De ne plus redevenir Roseanne ;) car OUI c’était en voyant une photo de couple en république dominicaine que j’avais compris que l’heure était grave.

    J’avais même engueulé mes amis en leur disant de tirer la sonnette d’alarme si un jour je retombais dans cette spirale.

    A l’heure où on ne parle, que de Crossfit, healthy truc, fitpo, bodypo and co…

    Le mien (mon corps) avait décidé de me tenir tête.

    Alors devis je l’affronter ou le laisser gagner ?

    J’avais beau manger équilibré, sain, rien, j’ai essayé de le choqué et rien non plus/

    Je savais que j’avais pris du poids car j’avais dû acheter des nouveaux habits pour être un peu plus à l’aise.

    J’avais tenté différentes méthodes : des séances d’hypnoses, des coachings, du sport, des coachings, revoir des nutritionnistes… mais bon je m’étais résignée et j’avais laissé mon corps prendre le dessus et faire sa forte tête.

    Jusqu’à il y a peu, où j’ai vu CETTE photo.

    Cette photo d’une journée/soirée où je pensais être belle malgré mes rondeurs…

    Mais en fait non, Roseanne is back ! Et la vision d’horreur qui en suivait.

    Mais qui était ce ? J’ai regardé les photos que j’avais prise de ce jour et ce n’est pas la même. (Surement une question d’angle de vue) mais pas envie d’être cette personne que le monde doit voir !

    Pas envie de me culpabiliser plus.

    Lire la suite

  • Dis moi qui tu vois, je te dirais qui tu n’es pas

    L’image que l’on a de nous est forgée/formée par ce que l’on a pu entendre sur nous. Les diktats de la mode n’ont plus rien a voir avec ce que l’on peut éprouver a notre égard.

    Quand depuis toujours la seule chose qui fait avancer ceux qui t’entourent est l’image d’une « perfection » qui n’est vraie qu’a leurs yeux. Et que le simple fait de ne pas remplir toutes les cases te fait passer dans la case «Monstre »plutôt que celle de perfection, cela altère ta vision de toi. Car au final tu n’es QUE toi.

    Un toi certes NON PARFAIT aux yeux de ces gens là mais malheureusement leurs regards ont formaté le tien.

    Lire la suite

  • Aie confiance...

    Que ceux qui ont vu le livre de la jungle, tentent d’ôter cette chanson de leur tête. 

    Drôle comme la confiance en soi à une importance folle pour nous et pour les autres. 

    J’entends encore raisonner le « Audrey, aie confiance en toi, tu verras personne ne pourra te résister. Tu as de la prestance, du charisme, alors vas-y ! » 
    Moi (toujours super bavarde) : « OK » 

    Avoir confiance en soi, c’est quoi au juste ? 
    Comme google est ton, mon, NOTRE ami je suis tombée sur ca. http://www.avoirconfianceensoi.net/ 
    Avec comme supers conseils pour s’en sortir : 
    1.        Osez affronter les regards. 
    2.        Transformez votre peur en action 
    3.        Etablissez le contact 

    L’impression de me retrouver dans V, non l’autre n’est pas un extra-terrestre, mais ton toi intérieur peut être. ;) 

    Mais personnellement, je ne pense pas avoir de mal pour parler aux autres  dans la vie de tous les jours, ou dans vie pro. 
    Juste quelques soucis, en ce qui concerne les relations amoureuses celles avec le « et + si affinités. » 

    Peut être que mes histoires passées, ont ébranlé cette confiance qui n’était déjà pas si grande. 
    Mais alors comment y remédier ? 
    Si seulement je savais, je n’écrirais pas cette note. 
    De plus, avoir confiance en soi, c’est assumer pleinement qui on est. Arrêter de se cacher, de ne pas exploiter son potentiel, arrêter de se complaire dans une vie qu’on n’a pas forcement choisi ! 

    Si je fais un autre constat, j’ai toujours été nulle pour voir que l’autre m’appréciait vraiment et qu’il avait envie d’aller plus loin. 
    Je pense que même avec un panneau disant « Audrey, faisons un bout de chemin ensemble! » Je ne le verrai/comprendrai surement pas. 

    Pourquoi je raconte ca ici ? 
    Surement car on m’a dit que j’n’écrivais plus trop, de 2 parce qu’on vient de m’en parler, et de 3 pour en prendre pleinement confiance et évoluer. 

    Mais oui j’ai surement peur. 
    Peur de l’échec <--- possible, 
    Peur d’être réellement moi <--- plus que sur ! 
    Peur que ce soit ce qu’il me faut et de passer à coté  <--- surement ! 

    Bref, vivement une cure de repos/dodo/thalasso.



  • Rêve(lation)s de SOI

    Non je ne vais pas te parler d’une crème miracle comme j’ai pu le faire ici
    Ni d’une pilule magique qui va t’aider à devenir qui tu es vraiment dans le plus profond de ton être intérieur NON !

    Je vais juste te faire part d’une expérience que j’ai vécue ce dimanche MATIN.
    Oui oui tu as bien entendu DIMANCHE MATIN (mais comme je n’ai pas de vie sociale ca m’allait bien)

    Donc me voilà, la tête enfarinée, le cheveu ébouriffé me baladant dans les rues de Paris à la recherche du lieu secret pour faire un voyage en moi (chose que je ne savais pas au début)
    Donc oui me voilà partie vers un atelier sur les rêves. (Tu le savais car oui ô lecteur chéri tu es la malinitude incarnée et mes jeux de mots sont pauvres)

    IMG_1656.JPG

    Lire la suite

  • Mais t'as quoi sous le capot?

    C'est bizarre comme parfois dans la vie, on a l'impression d'etre spectateur de ce qui nous arrive.

    On est là, on observe mais on ne comprend ou plutot je ne comprend pas.

    Ce que je ne comprend pas c'est ce besoin d'analyser les choses et les gens qui m'entourent.

    Bubulle-588df.jpg

    Je suis un peu tel un poisson rouge... devant les gens je suis là , j'ecoute je participe mais au final... je pense à autre chose!

    J'essaye de gratter la premiere couche, d'entrevoir les failles de gens, et d'essayer de comprendre celles ci. Comment ont elles pu faire evoluer les gens dans le bon sens ou non du terme. Et dans ces cas là je me transforme en Dr Nanouche.

    doc.jpgJ'harcele mon "patient" de questions.

    Mais pourquoi je fais ca?

    Est ce vraiment pour tenter de comprendre la personne face à moi ou est ce juste parce que j'aimerais que l'on fasse de même avec moi?

    la réponse est: Je ne sais pas.

    Tout ce que je sais, c'est que j'ai un besoin inconditionnel de comprendre ce qui m'entoure et surtout les gens qui m'entourent!

    alors dois je continuer à me perdre dans mes pensées, et ma pseudo psychologie de comptoir?

    Dois je plutot aller consulter quelqu'un d'autre que le docteur Morisset

     

    Bref je fais quoi?

    Tu me diras ca m'occupe!

    Mais suis je vraiment la seule à faire ca?

    Ou tout le monde fait ca mais c'est moins pesant pour les autres?

    Besoin de vous ou bientot je finirais à Saint Anne!