Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nanouche - Page 3

  • Vieille fille, tu finiras! (Ou pas)

    Ce refrain que tu entends trop dès que tu as passé 28 ans et que tu es célibataire ou plutôt « pas mariée » ou pas officiellement en couple.
    Quel est le problème en fait ? Mis à part toi et ton sale caractère, ton niveau d’exigences et j’en passe… Car oui SI tu es célibataire aujourd’hui, c’est parce que TU le veux bien ou parce que TU ne fais pas d’efforts.

    « Tu sors un peu ? »

    « Tu rencontres des nouveaux gens, non parce que des amis t’en as plein mais bon !»
    Dès que tu choppes un rhume ou autre, la question « mais qui va s’occuper de toi ??? Revient vite sur le tapis… « Bah Moi pardi » mais oui mais NON cette réponse n’est pas valable pour les autres – ton entourage CAR tu es une femme et tu ne peux pas t’occuper de toi…
    C’est SOIT tes Parents SOIT ton mari/homme/… qui devra s’occuper de toi… En cette période de noël, j’ai envie de crier et de dire que la farce est belle. (oui je mets du temps à poster)

    Mais qui a érigé cette règle, TAMERE ou TONFUTURMARIQUISECACHE ?
    Edit maintenant nous sommes à la période de la saint valentin et la c’est piiiiiiiire. Le pompon sur la Garonne.

    Autour d’une discussion shabbatique en bonne et due forme, le sempiternel sujet de « un tel est en couple tu as vu ? Elle/LUI il se bat pour trouver quelqu’un TOI t’es trop difficile ! » Mais où ? Quand ? Que sais-tu de moi qui peux te faire penser ça ? Ne penses-tu pas que c’est autre chose qui me freine ?

    La peur de ne pas/plus savoir aimer ? De ne pas combler l’autre ? Qui ne comble pas les manques affectifs que j’ai pu avoir ? Les besoins d’expansion que j’ai ? Je n’en sais rien mais la seule chose que je sais c’est que cette fragilité face à l’autre n’est pas chose aisée… que Oui je cherche cette fluidité, cette complicité qui n’arrive pas tous les 4 matins et que c’est celle-ci qui est difficile à trouver.

    Cette fragilité qui fait que quand tu rencontres une personne avec qui tout est fluide… ton cerveau se remet en marche… Et psychotes plus qu’il n’en faut. Je pense savoir m’apprécier (peut être pas à ma juste valeur » mais je ne sais pas recevoir l’amour de l’autre car cela m’est étranger… La pudeur familiale a fait que nous étions très réservés sur nos sentiments et cela influe surement sur mon côté besoin de mettre des mots sur ce qui se passe… savoir ce que l’autre ressent, textualiser un peu tout ca pour que cela soit réel.

    Pardon aux gens qui ont croisé ma route et à qui je fais subir cette fragilité « maladroite »
    Mais cela fait partie de moi, et quand celle-ci ne sera plus ou quand il aura réussi à me faire oublier ses craintes que je saurais que c’est LUI.
    (je sais ca peut etre utopique, mais ca reste aussi un trait de ma personnalité de poisson trop émotive et imaginaire)

    Sinon je vous aime, (mes parents, mon frere,ma sœurs, mes grands parents, ma famille, mes amis, mes freres/soeurs de cœur, mes ex qui m’ont fait grandir ou pas ;) … A toi qui seras peut etre celui qui me rendra forte et fera taire ses dires disant que je finirais vieille fille. ;)

    Car je n’ai pas besoin de toi pour t’occuper de moi lors d’un rhume mais juste pour être complète.
    (dans le sens trouver sa moitié afin de n’être qu’un à 2)

    On se quitte en musique : https://www.youtube.com/NXnhWthZ_k4

  • Music is my blood

    La musique a toujours fait partie de moi dans les bons moments comme dans les mauvais. Au travail, afin de fuir l'openspace ou le stress ambiant, je m'enferme avec elle afin de me recentrer sur ce que je dois faire.
    Il y a une musique pour chaque chose.

    La musique, les chants font partie de la vie de chacun.
    Nul ne peut rester insensible à sa douce mélodie.
    Mais depuis ce vendredi 13, je n'y arrive pas...
    Cette musique qui me nourri tant, a été pour certains l'une des causes de leurs blessures et départ. Juste pour avoir voulu assister à un concert, d'autres créaient juste leur propre mélodie à coup de rires, de tintements de verres, de couverts sur des assiettes, bref la vie quoi.
    Mais des gens que dis je?!? (Pas de mots pour les décrire.) ont décidé de changer le tempo de cette soirée, de rajouter leur propre son mais celui ci n'est malheureusement pas le son synonyme de vie. Ce son la est macabre!
    A Paris, ce vendredi 13 Novembre, une musique funèbre a retenti dans multiples endroits ou on célèbre la vie et des émotions.
    Ils ont attaqué des cafés, des restaurants, ont tenté de rentrer dans le stade de France et on fait un carnage au Bataclan.

    Le Bataclan, ce lieu que j'affectionne tant, qui a accueilli des soirées spécial retour de colo quand j'étais ado, des spectacles ou j'ai pu vivre foule d'émotions et x concerts.

    Si ma mémoire est bonne mon dernier concert la bas était bernhoft.
    (J'étais encore en convalescence suite à une opération) j'y suis allée pour m'évader et j'ai bien fait. J'y ai vécu foule d'émotions, j'ai même pleuré lors de ce concert. (Suis aussi une madeleine qui pleure quasi a chaque concert aussi)

    {soupir}Les émotions remontent, et la on se demande quoi faire.
    La situation est dramatique en France depuis longtemps mais cette année 2015 est dramatique pour les français.
    Alors on remet sa vie ou son mode de vie en question, on se demande alors a quoi elle ressemble?
    Et on s'aperçoit en fait que nous ne vivons pas ici. On survit. On vit dans l'illusion que nous profitons de la vie mais il n'en est rien.

    Aujourd'hui se pose fortement la question de changement, non pas pour fuir quelquechose ou un pays, mais pour VIVRE, laisser la vie prendre le dessus sur le reste. Devenir insouciant et profiter de ce que le monde a à nous offrir.

    Désolée ceci est décousu, mais la mélodie n'est plus trop présenté ces jours ci... Mais ne vous inquiétez pas la folie musicale va me reprendre plu vite que prévu...

    Enorme pensée aux victimes (morts/blessés/choqués) et à leurs proches.
    J'espere que vous avez trouvé la paix et vos familles/proches trouveront la force d'avancer.

    Ps 2: je vous aime.
    Car oui disons nous les choses et les sentiments qu'on éprouve!

    Ps 3: je ne prierai pas uniquement pour Paris, mais pour l'Humanité. Celle ci doit se battre pour defendre ses valeurs et que ceux qui ne veulent pas les respecter nous foutent la paix.

    mobile_picture

  • Panser pour oublier ses peines…

    (Pour bercer un enfant… Je m’égare désolée)


    Se réveiller un matin, repenser à une soirée assez particulière avec une personne toute aussi précieuse. 
    Réécouter ce qui a été dit, revivre ses instants, avoir envie de changer certains faits, certains dires. Se dire qu’il est trop tard et que de toute façon cela ne changera rien dans le fond. 
    Comme tous les matins, Deezer ou la musique résonne  (et non seulement dans ma tête) et pile quand tu repenses à tous ca une vieillerie sort de son placard (j’avais oublié ce son pour tout te dire) Merci #DEEZER 
    J’entends : « Oublie cet homme-là, il n’est pas pour toi, il se joue de toi, aloooooooooooors » 
    Tu te trouveras alors la pépite de Jalane et Natho ici : « oublie le »https://www.youtube.com/watch?v=NRcs7y57nn8 

    Et là tu te dis qu’il n’y a peut-être pas de hasard dans la vie. ;) 
    Ça doit être un message pour me faire comprendre que ce n’est pas pour moi. 

    So thanks for all dude. See Ya

    Kiss

  • Check et Mate

    L'autre jour je me rentrais chez moi, songeuse,rêveuse peut être en fixant un point quand tout à coup j'entendis cette voix "vous êtes magnifique aussi".
    Surprise et amusée, je me retourne alors pour voir à qui s'adressait cette phrase.
    Et là, un homme s'approche de moi, portable déjà dégainé, quasi prêt sur "ajouter un contact", il me dit "oui, j'ai vu que tu m'avais vu donc je me suis dit que je ne pouvais QUE te complimenter"
    Fou comme le tutoiement devient une facilité et créé un rapprochement.
    J'ai de suite posé ma main sur son avant bras en lui disant que "j'étais flattée mais que j'm'excusais de ne pas l'avoir remarqué. Que malheureusement (ou heureusement) j'étais dans mes pensées et que mon regard avait certainement du se poser quelque part. Ce quelque part qui venait de nous mettre dans être situation certes flatteuse mais à la fois inconfortable.

    J'avoues être une mateuse de base, mais la je me confesse ce n'était pas voulu. Mais cette situation aura permis à mon ptit être de sourire des plaisirs simples de la vie comme un inconnu qui vous complimente "sans" réelle motivation.

    Bisous et bon WE
    mobile_picture

  • Connected people

    Non je ne vais pas faire un article sur mon Nokia Lumia car leur slogan était "connecting people", mais plutôt des gens avec qui tu as ce lien inexplicable.
    J'espère que toi aussi, dans ta vie tu connais/partages ce sentiment.

    Cette chose qui te relie à des gens/ a une personne en particulier !
    Cette chose qui fait que tout est naturel avec... Que tu peux tout dire, tout écouter, entendre, tu bois ses paroles, tout est fluide entrevous...

    Lire la suite